Retrouvez ici les derniers livres preferes des libraires Decitre, dans la categorie romans

Un rendu attendue.

L’ensemble des fans de young-adult connaissaient deja ce nom avant meme que De Saxus n’annonce sa parution. Ni une, ni deux, c’est arrive dans ma boite aux lettres et comme l’integralite des succes dont la hype est unanime, je ne m’attendais qu’a une seule chose : etre decue. Fort est de constater que j’ai eu tort dans toute la ligne et que la popularite de votre roman reste merite ! En plus d’un univers fantasy bien travaille, Le sang et la cendre apporte une reflexion un ukraine date tantinet plus profonde i  propos des croyances ancrees en chacun d’entre nous et qui pourront etre transferees proprement dit en un instant. Spicy, page turner et intriguant, ce livre nous transporte au sein d’ un autre monde ou nous plongeons avec avidite et ressortons trop impatients de connaitre la suite. Petit bemol Afin de la part : la derniere page qui m’a legerement refroidie. mais je fais confiance a l’auteure pour me surprendre i  nouveau et me faire saisir que la deception etait a tort !

Amour en montagne

Partis escalader l’Aiguille d’la Republique, quatre amis,Cathy, Sylvain, Jean-Francois et Daniel, le guide, se trouvent en difficulte dans la descente. Pour tromper leur angoisse, Daniel evoque l’histoire d’amour de Laure et Remy. Magnifique roman d’amour sur fond du massif du Mont-Blanc decrit superbement. Jean-Christophe Rufin, heritier de Roger Frison-Roche?

la traversee du massif central

Beaucoup de presse, ecrite et orale, et deux prix litteraires m’ont donne envie de lire Charles Wright, J’me suis regalee de le recit de marche tout d’un mois depuis Angouleme jusqu’a l’abbaye Notre Dame des Neiges, sans argent mais avec un compagnon impose via le noviciat des Jesuites. Une fois le livre referme, demeure la question du secretariat..

Israel a pied en solitaire

  • Israel

Tres excellente introduction a la culture israelienne, ce recit de week-end donne l’envie de ressortir son sac a dos ainsi que (re)parcourir individu a la rencontre des habitants!

Le Whistle Stop Cafe etait le foyer de l’ensemble de ceux qui n’en avaient nullement.

  • roman historique
  • racisme
  • segregation
  • Whistle Stop Cafe

Une magnifique histoire, qui m’aura fera passer du rire au larme, une ode a notre vie, a le plaisir, qui donne de l’espoir et du reconfort ! Je ne voulais jamais que l’histoire se finisse, vous savez, c’est le genre d’histoire qu’on a le desir de faire durer i  nouveau et encore … On suit les personnages toute un vie ou presque, on nos voit grandir, vivre une multitude d’aventures, se marier et avoir des enfants, vivre des deceptions, des deuils, voir leurs projets se concevoir …

J’ai bien plus adore ce livre au milieu des thematiques abordes, rares a l’epoque de son ecriture et i  l’instant ou se marche le recit. On y cause forcement d’une segregation, du racisme (l’histoire se marche en Alabama, dans les annees 20 a 80, ou c’est bien vraiment present), du sexisme ordinaire (c’est inconvenable qu’une femme quitte son mari violent, en dit enceinte pour s’installer en “celibataire” avec une autre femme ; que deux jeunes filles tiennent seules un sirop et y accueillent des personnes de couleurs ou des pauvres . ), de l’homosexualite (j’etais totalement passe a cote de votre thematique au film aussi que c’est evident !) …

Ce qui est en mesure de Realiser peur au debut (et je vois qu’il sera critique pour cela sur Babelio), c’est le changement d’epoque ainsi que personnages a chaque chapitre ! Cela est en mesure de destabiliser au debut neanmoins, j’ai beaucoup aime i§a, on en apprends d’avantages i  propos des personnages et l’histoire.

Foisonnant !

Voici un bon gros pave, mais il faudra bien ca Afin de raconter une affaire pareille ! Preparez-vous a rencontrer la famille Toimi, en pleine campagne finlandaise. Parents paysans, une agreable douzaine d’enfants. Bambins dont une bonne part sont deja adultes, et vivent un life ailleurs, a Helsinki, en Suede, au bout du monde. Tous se retrouvent Afin de Noel, ensemble pour la premiere fois depuis un moment, et ces retrouvailles plus ou moins souhaitees vont faire remonter a Notre surface nos ranc?urs, nos alliances, ainsi, provoquer debats et decisions radicales. Car bien entendu l’histoire de une telle famille reste emplie de non-dits ainsi que secrets plus ou moins bien gardes. Je n’en dis nullement plus ! J’ai plume de Nina Waha reste vive, intrigante aussi. Elle sait capter l’attention du lecteur en distillant des signaux sur ce qui va se passer prochainement. Parfois on devine, a force d’allusions. Parfois on se creuse la tete a n’en plus finir. Un roman fort, a l’humour incisif qui ne fait de cadeau a personne !